17 mai 2006

Paroles de ... Benoît Poelvoorde, comédien

poelvoordeJe trouve qu'il y a une grande fumisterie. Je suis très partisan de la théorie de "l'agonie de l'art". On nous l'annonçait déjà il y a vingt ans, mais c'est vrai : les choses ne se régénèrent plus. Il reste encore quelques grands peintres, mais beaucoup d'artistes qui exposent à la Fiac ou au Palais de Tokyo se moquent du monde ! Il m'arrive de faire un test : j'emmène des enfants, mes petits neveux par exemple, au musée d'Art moderne. On voit très vite ce qui retient leur attention : les enfants d'arrêtent immédiatement devant ce qui les fascine et négligent ce qu'ils trouvent ridicule. L'art est quelque chose qui doit susciter la curiosité comme le plaisir, c'est une question de perception immédiate. Les types qui mettent deux rouleaux de papier toilette par terre avec un sac-poubelle dessus et qui appellent ça de l'art m'exaspèrent ! Bien sûr, des gens comme Duchamps, Klein ou César ont fait avancer les choses, mais leur coups d'audace ne peuvent être reproduits : il faut arrêter d'exposer des bidets et des carcasses de bagnoles !

Extrait de l'interview de Benoît Poelvoorde dans le numéro de mai-juin d'Art Magazine.

Posté par CB42 à 05:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Paroles de ... Benoît Poelvoorde, comédien

    Je suis d'accord avec Poelvoorde

    Je suis d'accord avec Poelvoorde, faut revenir à la simplicité, du sens et du beau.

    Posté par SergeMaestracci, 15 janvier 2011 à 15:35 | | Répondre
  • Agonie de l'art

    J'ai écrit un texte intitulé "Epiphanie ou agonie de l'art, c'est selon"diffusé par Art Point France, il y a déjà deux ans.Benoît P. l'a-t-il lu?

    Posté par GIVODAN, 22 mars 2007 à 08:07 | | Répondre
Nouveau commentaire