L'Art de A à B et vice-versa

13 février 2007

Philosophie de vie de A à B par Andy Warhol # 8

L'art des affaires est l'étape qui succède à l'art. J'ai commencé comme artiste commercial, et je veux finir comme artiste d'affaires. Après avoir fait ce qu'on appelle de «l'art», ou ce qu'on veut, je me suis mis à l'art des affaires.

Posté par CB42 à 12:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Enfin de l'Art pour les enfants à la télé

59013_8a3fb0113eb31f4bbee0b127d3878457Le service public continue dans sa lancée de création de programmes courts sur la peinture. Après "d'Art d'Art" (France 2)  et "Suivez l'artiste" (France 3), "Une minute au musée" rythme désormais les matinales pour enfants de France 3. Et c'est ainsi qu'en 60 secondes chrono, trois petits personnages animés Raphaël, Mona et Nabi à la langue bien pendue décryptent une œuvre d’art. Ils commentent à leur manière des œuvres réelles exposées dans différents musées, notamment le Louvre et le musée d’Orsay.

Pour voir ou revoir les émissions d'Une minute au musée rendez-vous sur le site de TV5. Et à noter qu'un DVD vient de sortir (prix moyen de 18 euros)

Infos et rappel

  • d'Art d'Art, sur France 2 tous les dimanches après le journal, vers 20h40 et rediffusion les lundis vers 22h45.
  • Suivez l'artiste, sur France 3 tous les samedis vers 18h15.
  • Une minute au musée, sur france 3 tous les jours vers 8h30.

Posté par CB42 à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2007

Philosophie de vie de A à B par Andy Warhol # 7

L'amour fantasmé vaut bien mieux que l'amour vécu. Ne pas passer à l'acte, c'est très excitant.

Posté par CB42 à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 février 2007

Artotek... une de plus

10105532Il y a quelques mois nous vous avions déjà parler du système des artotek qui permettaient d'emprunter une oeuvre pour la mettre chez soi, comme on emprunte un livre. À l'initiative du Nouveau Théâtre Beaulieu, la 1ère artothèque de Saint-Étienne a vu le jour. Mais pas n'importe quelle artothèque. "On avait acheté quelques œuvres aux artistes qu'on avait accueillis, et plutôt que de les réserver à nos murs, on a eu envie d'en faire profiter tout le monde", explique Michel Mazziotta, directeur du NTB et de la MJC. "On avait envie de faire ce que les autres ne font pas: proposer des œuvres d'art à ceux qui n'ont pas forcément la possibilité de s'en procurer, à savoir les habitants des HLM".
P our cela, pas de demande de subvention ou d'une quelconque aide financière. Pour lui, l'important dans un partenariat, c'est la concordance des objectifs. Ici, son but était de "montrer comment la culture peut être un véritable lien social entre les gens".

Qui peut en bénéficier?
Pour pouvoir obtenir le prêt d'une œuvre, il suffit d'être locataire auprès de Métropole Habitat et d'adhérer à la MJC (soit 7 euros l'année). À charge du "locataire" de prendre soin des œuvres mises à sa disposition. Le prêt est valable pour une durée de 3 mois.

Quelles œuvres sont disponibles?
Pour l'instant, Artotek compte 7 œuvres de styles et mediums variés réalisés par des artistes nationaux:

  • Une gravure de Michel Moskovtchenko (Lubéron)
  • Une sculpture de Véronique Bellot (Lubéron)
  •  Une sculpture de Denis Bonnes (Carcassonne)
  • Une photographie de Louis Monier (Paris)
  • Une sculpture d'Albert Louis Chanut (Saint Etienne)
  • Une peinture de Françoise Lamirault (Pyrénées)
  • Une peinture de José Bergamin (Saint Etienne) (Voir photo ci-dessus)

Posté par cosmogirl42 à 20:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 janvier 2007

Philosophie de vie de A à B par Andy Warhol # 6

Ne fais pas attention à ce que l'on écrit sur toi. Contente-toi de le mesurer.

Posté par CB42 à 14:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Découverte... à Saint-Etienne (Loire)

Tableau_1

L'artiste Jean-Marc Cerino peint à la cire ou à l'encaustique, une technique réputée dès l'Antiquité qui exige un savoir-faire méticuleux et parfaitement maîtrisé.

Songes de seuils, présentés à la galerie IAC, sont des oeuvres récentes regroupées autour du thème, un vis-à-vis entre un ensemble de dessins au brou de noix: Repentirs de l'histoire, réalisés d'après des photographies emblématiques du XXe siècle et un ensemble de figures debout, les yeux fermés…Un hommage aux penseurs qui éclairent son oeuvre.

Dépositions III, présenté au 28, rue de l'Eternité, s'inscrit dans la lignée du même nom où l'artiste invite des personnes à déposer la singularité de leur Être. Née d'une action culturelle au sein de la maison d'arrêt de la Talaudière, la démarche de Cerino s'inscrit ici dans un processus "d'aller vers" 12 détenus volontaires qui furent partie intégrante du projet.

Chez Paolo, exposé au café 9 (rue François Gillet), met en regard des portraits en pied, des corps à échelle humaine, voilés, des ombres blanches dématérialisées. Telles des images en attente de l'oeil dévoreur du spectateur, elles résistent malgré tout. Confronté à une altérité déroutante, dérobée, le spectateur doit s'interroger sur la présence résistante de ces corps. 

Jean-Marc Cerino à Saint-Etienne :

  • Songes de seuils, Galerie IAC, 37, rue de La Mulatière: jusqu'au 20 janvier 2007
  • Dépositions III, 28 rue de l'Eternité: jusqu'au 14 janvier 2007
  • Chez Paolo, Café 9, rue François Gillet: jusqu'au 13 janvier 2007

Posté par cosmogirl42 à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mai 2006

Philosophie de vie de A à B par Andy Warhol # 5

Le poids n'est pas aussi important que les magazines vous le font croire. Je connais une fille qui n'inspecte que son visage dans le miroir de son étagère à pharmacie et ne se regarde jamais au dessous des épaules. Elle pèse deux ou trois cents kilos mais elle ne le voit pas - elle ne voit qu'un beau visage, et se considère donc comme une beauté. Et je la considère donc comme une beauté, moi aussi, car j'accepte généralement les gens sur la base de l'image qu'ils ont d'eux-même, qui intervient davantage dans leur manière de penser que leur image objective. Peut-être même qu'elle pèse quatre cents kilos, qui sait. Si elle s'en moque, moi aussi.

Posté par CB42 à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2006

Paroles de ... Benoît Poelvoorde, comédien

poelvoordeJe trouve qu'il y a une grande fumisterie. Je suis très partisan de la théorie de "l'agonie de l'art". On nous l'annonçait déjà il y a vingt ans, mais c'est vrai : les choses ne se régénèrent plus. Il reste encore quelques grands peintres, mais beaucoup d'artistes qui exposent à la Fiac ou au Palais de Tokyo se moquent du monde ! Il m'arrive de faire un test : j'emmène des enfants, mes petits neveux par exemple, au musée d'Art moderne. On voit très vite ce qui retient leur attention : les enfants d'arrêtent immédiatement devant ce qui les fascine et négligent ce qu'ils trouvent ridicule. L'art est quelque chose qui doit susciter la curiosité comme le plaisir, c'est une question de perception immédiate. Les types qui mettent deux rouleaux de papier toilette par terre avec un sac-poubelle dessus et qui appellent ça de l'art m'exaspèrent ! Bien sûr, des gens comme Duchamps, Klein ou César ont fait avancer les choses, mais leur coups d'audace ne peuvent être reproduits : il faut arrêter d'exposer des bidets et des carcasses de bagnoles !

Extrait de l'interview de Benoît Poelvoorde dans le numéro de mai-juin d'Art Magazine.

Posté par CB42 à 05:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 mai 2006

Philosophie de vie de A à B par Andy Warhol # 4

Je ne suis pas impressionné par tous ces rigolos que les gens croient célèbres, parce que je trouve toujours qu'ils sont d'un abord extrêmement facile. Ce qui m'impressionne beaucoup, en revanche, c'est de rencontrer quelqu'un à qui je n'aurais jamais rêvé de pouvoir parler un jour.

Posté par CB42 à 05:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2006

Philosophie de vie de A à B par Andy Warhol # 3

Quand j'eus dix-huit ans (...) je voulais encore être proche des gens. Je partageais sans cesse des appartements avec des gens en imaginant que nous pourrions devenir bons amis et partager nos problèmes, mais je finissais toujours par découvrir que tout ce qui les intéressait en moi c'était que je paye une partie du loyer.

Posté par CB42 à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]